Publication : Le parisien Économie 9 Novembre 2015

Les informations des drones stockées
dans le Cloud

Redbird, spécialiste du traitement des données issues des drones, a lancé Cardinal. Cette plateforme web permet de stocker, dans le Cloud, des millions d'informations issues des mini-aéronefs.

Flore Mabilleau

Comment transformer les milliers de photographies prises par des drones en statistiques stockées dans le Cloud ? La solution s’appelle Cardinal et a été lancée en mai 2015 par Redbird. Cette start-up spécialiste du traitement des données issues de ses mini-aéronefs travaille principalement pour les secteurs du BTP et de la construction ainsi que pour les grands réseaux d’infrastructures (rails, gazoducs ou encore lignes électriques). « Nous fournissons à nos clients des données précises leur permettant de prendre les bonnes décisions au quotidien en matière de suivi de production, de la sécurité ou de la maintenance de leurs installations », détaille Benjamin Hugonet, directeur commercial de la jeune pousse créée fin 2012 et basée à Paris XV.

Un exemple concret ? Les carrières, principaux clients de Redbird, ont besoin d’un suivi de la production et de la sécurité de leurs sites, notamment pour des raisons règlementaires. Plutôt que de s’adresser à des géomètres et des topographes, elles peuvent désormais faire appel à un… drone. La machine va prendre, en un temps limité, des milliers de clichés que les logiciels de Redbird vont transformer en modèle numérique 3D puis en données chiffrées « qui vont donner des informations comme par exemple sur les stocks de matériaux présents sur le site, le volume extrait, la présence de dispositifs de sécurité », précise Benjamin Hugonet. La plateforme web Cardinal va ensuite permettre au client  – et pour cela il suffit d’avoir une connexion Internet, un e-mail et un mot de passe – d’avoir accès à ces données stockées dans le Cloud. L’avantage de cette solution ? « Elle permet au client d’exploiter facilement toutes les données qu’on lui fournit sans saturer son système informatique : il n’y a pas de problème de stockage, le client a la possibilité de les télécharger, mais il peut aussi simplement les consulter, détaille Benjamin Hugonet. De plus, la plateforme est collaborative : n’importe quel collaborateur de l’entreprise peut y avoir accès – sans avoir besoin d’installer des logiciels précis – et peut aussi interagir avec celles-ci (en laissant par exemple des commentaires). Enfin, la plateforme permet de créer des rapports statistiques et d’observer leur évolution dans le temps. »

Cardinal est par ailleurs une plateforme cloud multimétiers qui ne s’adresse pas qu’aux grands groupes, au contraire. « Il n’y a pas besoin de grands moyens informatiques ou humains pour accéder à nos services », précise le directeur commercial. La start-up aux 30 collaborateurs, qui a ouvert le mois dernier un bureau à San Francisco, compte désormais conquérir le marché américain avec sa solution innovante.

LE CHIFFRE SUR LES DRONES :

790€ TTC : c’est ce que coûte l’accès à la solution professionnelle Cardinal pour les carrières, chaque année. Auxquels s’ajoutent 990 € par mois pour une mise à jour mensuelle.

En savoir plus : www.redbird.fr