Publication : Le parisien Économie 29 Juin 2015

Investir dans l’ art

Anne-Claire Ordas

Quatre avantages fiscaux pour les œuvres d’ art

– Pas d’ISF : l’œuvre d’art (peintures, dessins, sculptures, bronzes) est exonérée d’Impôt sur la fortune.

– A la revente : toute transaction inférieure à 5000 euros n’est pas taxée. Au-delà, une taxe forfaitaire de 6,5% est prélevée sur le montant total du bien. Si le vendeur produit une facture, il peut opter pour une taxation à 34,5% de la plus-value, sachant qu’un abattement de 5% s’applique dès la deuxième année de détention de l’objet.

– En cas de succession : sous certaines conditions (quand ils ont un usage d’ornement uniquement) les œuvres d’art font l’objet d’une fiscalité attractive.

– Pour payer certains impôts (droits de succession, droits de donation-partage, ISF) : il est possible, lorsque l’on possède une œuvre d’art « intéressante » (haute valeur artistique et/ou historique), de la donner à l’Etat en paiement.


EN SAVOIR PLUS

A Lire

Investir dans l’Art, de Fabien Bouglé, Gualino Editeur., 2008, 349 pages, 34,50 euros (nouvelle édition à paraître cet automne)

A Consulter

Le site d’Artcurial, première maison française de ventes aux enchères : www.artcurial.com

Le site d’Expertissim, achat et vente d’antiquités et d’objets d’art expertisés : www.expertissim.com

Le site d’actualité culturelle de Nicolas Laugero-Lasserre : www.artistikrezo.com

Cabinet Saint Eloy Art wealth management : www.sainteloy.com

Cabinet Fin’Art Consulting : www.finart-consulting.com

Le site de la FIAC, Foire Internationale d’Art contemporain : www.fiac.com

Paris photo : www.parisphoto.com